Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2014 7 04 /05 /mai /2014 10:48

    carte-bresil.png

 

 

 

L’action de Lucinete Dias Nobre. Témoignage d’Edouard Morvan (décembre 2010) 

A l'origine, en février 2008, nous nous sommes rendus, 3 semaines durant, auprès des responsables du CADESTAP (Centre d’Accompagnement pour le Développement Social Tarcisia Paillard), pour apprendre à mieux connaitre les Paysans de cette Région semi-aride, là où la concentration des communautés de "Sans-Terre " est la plus dense, et où la sécheresse est la plus forte, et le taux d'analphabètes, parmi le plus élevé des 7 Etats du Nordeste (Etats du Piauí et du Ceara).

Nous nous sommes limités à ne rencontrer que deux lieux de vie communautaire, à Nova-Russas, où nous avons rencontré Lucinete, alors salariée à plein-temps au service du CADESTAP, pour l’assentamento*Santana et la communauté villageoise de Lajedo-Grande. (*L’assentamento est un village créé par des paysans ayant obtenu la légalisation de l’occupation des terres d’un grand propriétaire.) 

A Santo-André en Cratéus, une autre communauté familiale, composée de 5 familles de petits propriétaires, réunies pour produire ensemble le Cajou (un grand pommier qui permet de produire à la fois du Cajuina (jus de pommes) et tout un assortiment de produits dérivés : farines, gâteaux secs....)

Nous avons rencontré là-bas des familles au courage exemplaire, et qui à partir de l'élevage de chèvres, de porcs, et de volailles fermières, ont réussi, en peu d’années, à conquérir des places de marché, et à vivre complètement de leur travail, en employant sur place toute la main d'oeuvre disponible (autant les filles que les garçons, toutes et tous en formation agricole, s'ils le désirent, à proximité).

C'est là que nous avons rencontré Dona-Maria de Jésus, Présidente du CADESTAP et cheville ouvrière, avec son mari Francisco, de la réussite humaine, collective, économique, de cette accueillante communauté.   

Nous avons aussi désiré connaître un village, à proximité de la Ville d'Ipueiras, Arraial, où vivent de nombreuses familles d'agriculteurs traditionnels, où nous avons participé à un semis de maïs collectif, où tout est fait manuellement, à l'ancienne, à l'écart de toute forme de modernité, mais dans une ambiance de parfaite convivialité.

Nous désirions cependant faire plus ample connaissance avec des animateurs ou animatrices de ces communautés, susceptibles de croire et de comprendre que sans échanges et sans rencontres, entre nos deux pays, il nous serait difficile de progresser, de faire comprendre aux femmes et hommes de notre pays, la réalité quotidienne de ce qu’est, là-bas, la sécheresse, l'aridité des sols, et l'impossibilité pour le plus grand nombre d'y vivre, malgré le travail.   

Curieuse de savoir ce que nous étions venus faire dans ces communautés, Lucinete s'est mise à notre disposition pour nous faire connaître ces familles, les groupes qu'elle constituait, le travail des femmes (le crochet, la fabrication des savonnettes, des produits pharmaceutiques, à partir des plantes existant là, naturellement...) le travail manuel, le jardin communautaire, les élevages de chèvres, de brebis...

      

Nous lui avons alors proposé de nous faire connaître les réalisations des villageois, par voie de compte-rendus réguliers, pour nos repas solidaires organisés dans le Morbihan (SILFIAC) et les Côtes d’Armor (HILLION et LANGUEUX).

Fidélité Totale, au delà de nos attentes, moi même, André Cadieu, Joseph Moreau, mes compagnons de Voyage, avons alors entrepris, au fil des mois, de la solliciter pour venir à notre rencontre, et de braver tous les obstacles, quelles que soient les difficultés, pour venir à notre rencontre.

Pour elle, comme pour nous, cela était un pari risqué - son premier voyage à l’étranger, pour elle qui n'a jamais quitté le Nordeste natal, et dont les connaissances en géographie (Un diplôme de professeure d'Université (continent Brésil seulement) n'intégraient pas l'existence de la Bretagne, mais nous l'avons osé, nous l'avons fait, pour elle, pour son Pays, pour vous, aujourd'hui personne, ni ici, ni là-bas, ne dit le regretter. 

 

Lucinete, une femme engagée   flash info 2010     

Lucinete est venue parmi nous, dans le Morbihan et les Côtes d’Armor, en novembre 2010. Dès janvier 2011, elle va reprendre sa petite moto pour la rencontre de nouvelles familles, éliminées de toutes formes d’aides, parce qu'étrangères aux services actuels des O.N.G. (Fidar, Projecto Dom Helder Camara…) et tenter de les intégrer aux groupes qu'elle anime, depuis maintenant 5 ans, à la campagne, près de Nova-Russas.

Elle reviendra, si d'aventure, ses actions en direction des familles les plus pauvres de son pays vous agréent*, et si elle vous a apporté ce que vous attendiez d'elle. Un témoignage incarné au plus profond d'elle même, cette bague noire, pénétration de l'esprit, à la suite de ce grand serviteur du NORDESTE dans son pays d'enfance : Dom Fragoso, pour elle, comme pour le très grand nombre : un Grand Bienfaiteur de L'Humanité.    

Pour nous trois, Edouard, André, Joseph, et vous tous qui nous avez accompagné, Edouard Morvan 
 
* Lucinete proposera bientôt à Solidarité internationale de la Baie des projets de la communauté de Lajedo Grande et de l’assentamento de Santana pour un financement. Nous en discuterons ensemble lors de l’assemblée générale de l’association, prévue le mardi 22 février 2011.   

. Venue de Lucinete en novembre 2013 :
Tout savoir sur son séjour
et sur les nouvelles qu'elle nous a apportées

 . compte-rendu des activités financées pour 2012-2013    

 .  compte rendu de l'utilisation des fonds 2011-2012 

 

 

 

 
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Accueil

  • : Le blog de Solidarité Internationale de la Baie
  • Le blog de Solidarité Internationale de la Baie
  • : L'association Solidarité Internationale de la Baie est située dans l'agglomération de Saint-Brieuc dans les Côtes d'Armor (22). Réaliser un vrai partenariat NORD-SUD, lutter contre la malnutrion et la pauvreté, s'engager pour la dignité de chacun...voilà nos objectifs....Pour en savoir plus, allez voir notre dépliant, découvrez l'ensemble de nos rubriques et contactez- nous ! ! !
  • Contact

Nouvelles de nos partenaires

Notre principal partenaire est l'association Aidons l'Afrique Ensemble AAAE au Burkina Faso : Présentation et rapports

En République Démocratique du Congo, nous accompagnons l'association CRAGEDE pour des micro projets :  Présentation

Au Brésil, jusqu'en 2014, avec l'ASCROART : Historique